L'assurance dentaire obligatoire se casse les dents

date_1
dimanche 25 septembre
16:30
etiquette_1

Les Neuchâtelois ont balayé l’idée d’une assurance dentaire obligatoire. Les citoyens ont refusé à 63.2 % l’initiative, déposée en 2015 par la gauche, demandant une assurance dentaire pour les soins de base et les contrôles périodiques, financée par une retenue sur le salaire de 1% payée à 50/50 par l’employeur et l’employé. Nous faisons le point avec nos conseillers nationaux Baptise Hurni et Damien Cottier, présents ce dimanche à la Fête des Vendanges.