Il a obtenu, à tort, CHF 100'000 de crédits Covid

date_1
lundi 9 mai
17:00
lieu_1
etiquette_1

Un homme a été condamné, cet après-midi au Tribunal de première instance de Porrentruy, à une peine privative de liberté de 9 mois, avec sursis durant 4 ans, pour escroquerie, faux dans les titres et gestion fautive. En qualité d'associé et gérant d'une société à Delémont, il aurait demandé, et obtenu à tort, deux crédits Covid pour près de CHF 100'000. Il les aurait utilisés à des fins privées, notamment pour l'achat d'une Audi A4, d'or, de fournitures de maison, et en envoyant des fonds au Sri Lanka.