Le drame d'Yverdon serait un quadruple homicide

date_1
dimanche 12 mars
17:30
etiquette_1

L’enquête a parlé, à Yverdon. Des impacts de tirs ont été retrouvés sur chacune des cinq victimes de l’incendie de jeudi dernier, à la rue du Valentin. Une arme a été retrouvée à proximité du père. La Police cantonale vaudoise privilégie donc la thèse de l’homicide. L’homme de 45 ans aurait donc tiré sur ses trois filles de 5, 9 et 13 ans, ainsi que leur maman de 40 ans, avant de mettre le feu et de retourner l’arme contre lui. Les experts ont relevé la présence d’une grande quantité d’accélérant, potentiellement de l’essence, dans différentes pièces de la maison.