Alain Prêtre et les chasseurs sont satisfaits du verdict

date_1
vendredi 24 juin
17:00
etiquette_1

Après avoir été acquitté en septembre 2021, le photographe animalier et militant Alain Prêtre a finalement été condamné jeudi après-midi en appel par la Cour pénale du canton de Neuchâtel à 30 jours-amende à 30 francs sans sursis. Le Chaux-de-Fonnier était accusé de diffamation, de calomnie et d'injure par la Fédération des chasseurs neuchâtelois, pour les avoir traités de tueurs, d'assassins et de nuisibles dans trois e-mails, au moment de la votation sur la loi fédérale sur la chasse en 2020. Au final, seule l’accusation d’injure a été retenue. Les deux parties semblent satisfaites de ce verdict.