Deux mois de moins et quatre de plus pour les dealers

date_1
jeudi 28 avril
17:00
etiquette_1

Nous vous parlions, hier, de ce procès en appel de deux dealers chaux-de-fonniers. Ils avaient été les seuls, sur les huit condamnés en 1ère instance en juin 2021, à faire opposition. Le verdict est tombé. L’un des deux prévenus faisait principalement appel de son expulsion, pour des raisons médicales. Il a vu sa peine réduite de de deux mois, mais son expulsion maintenue vers son pays d’origine, le Maroc. Quant au second, qui contestait sa participation à une grande transaction, sa peine privative de liberté a été augmentée de quatre mois, par un appel joint du ministère public.